Vk dating Pornslut chat free


28-Aug-2016 23:59

Cependant, le retard dans la production de chars de combat obligea les Allemands à utiliser massivement les Pz Kpfw II au début de la Seconde Guerre mondiale et ce n'est qu'à partir de 1941 que ce modèle fut progressivement retirés du front.

Le Pz Kpfw II resta cependant longtemps un véhicule important de l'arsenal de la Wehrmacht, grâce à des modèles convertis en chars de reconnaissance et aussi comme châssis pour des canons automoteurs comme les Marder II et les Wespe.

Please enter the confirmation code in the box below and click "Confirm".

121 (Pz Kpfw II) était un char d'assaut de fabrication allemande.

Il comptait un membre d'équipage de plus que le Panzer I, un opérateur radio, également chargé du rechargement du canon automatique de En juillet 1934, il apparut évident aux responsables allemands que les Panzerkampfwagen III et IV, ne seraient pas opérationnels avant longtemps ; ils demandèrent donc à Krupp, MAN AG, Henschel et Daimler-Benz, d'étudier un char plus facile à produire, proche du Pz KW I, mais armé d'un canon de , le Kw K 30 L/55, et d'une masse de dix tonnes.

Désigné Versuchkraftfahrzeug 622, les prototypes utilisèrent aussi une appellation de camouflage Landwirtschaftlicher Schlepper 100 ou La S 100, évoquant un tracteur agricole.

Le groupe propulseur est lui situé à l'arrière, la transmission, grâce à un arbre traversant le compartiment de combat, entraînant les barbotins situés à l'avant.

La caisse est construite par un assemblage de plaques d'acier soudées entre elles.

Pas moins de quatre types de suspension furent utilisés sur les différentes versions du Panzerkampfwagen II.